Urbanisme à Méru: deux élus pilotent à vue… pour le malheur de leurs administrés

Actualités, conseil municipal, Ville Ajouter un commentaire

Lors de la réunion du conseil municipal du 27 septembre 2010, le Maire avait déclaré que l’emplacement réservé rue Mimaut n’avait plus de sens et était difficile à réaliser en raison de la présence d’immeuble, et annoncé à l’issue de ce Conseil « son intention de le supprimer, à condition que les riverains retirent leurs plaintes contre la Ville ».

Il avait promis à Mme Kinski de proposer, dans les jours suivants, une réunion pour fixer les modalités d’un tel accord.

Enfin (!), une bonne nouvelle pour ces habitants disposés à abandonner leur action en Justice pour sortir de ce cauchemar ! Depuis 2 ans ils vivent l’incroyable: en début 2008 la Ville leur apprend que leur bien est frappé d’alignement, contrairement à ce qu’indiquaient tous les documents fournis par l’adjoint à l’urbanisme, Gérard Lippens, lors de l’acquisition en 2004. (voir sur ce blog l’article du 8 juillet 2010 titré  » Méru: errements dans la gestion de l’urbanisme «  )

Ces habitants, qui avaient perdu toute confiance en Gérard Lippens « qui n’avaient cessé de leur mentir depuis le début de cette affaire », espéraient avoir, en la personne du maire Yves Leblanc, un interlocuteur plus soucieux de mettre fin à cette insupportable injustice.

Cruelle désillusion !

Il n’a pas tenu son engagement public de recevoir  ses administrés lésés. Après 3 semaines de silence il leur indique par courrier sa décision de maintenir cet emplacement réservé !

Nouveau revirement qui est ressenti par les victimes comme un abus de pouvoir et un véritable « bras d’honneur ».

Le maire n’a pas tenu ses engagements du 27 septembre. Sur les raisons de ce refus, qui maintien une injustice faite à plusieurs riverains de cette même rue, on ne trouve pas d’explication logique. Aucune en tout cas qui tiendrait à l’intérêt public (dont ne se prévaut d’ailleurs pas le maire)

Il faut le noter aussi,depuis 1995, à 5 reprises, des biens immobiliers concernés ont changé de propriétaires; et jamais lors de ces mises en vente la ville n’a fait valoir son droit de préemption, ni même attiré l’attention des intéressés sur cet emplacement réservé. Pouvaient-ils ignorer au moment de ces transactions la présence de cet emplacement réservé?

Ceci semble difficile à croire: cette création d’emplacement réservé remonte à 1985; il avait été décidé dans le cadre d’un projet d’ensemble de rénovation de la Place du Jeu de Paume … qui vient d’être réalisé.

Gérard Lippens était élus en 1985 lors de l’élaboration du POS où avait été décidé cette réserve; il l’a été élu sans discontinuer depuis, et est le 1er adjoint, responsable de l’urbanisme, depuis plus de 15 ans.

Comment a-t-il pu signer sans sourciller tous les documents, certificats, plans et attestations, qui garantissaient l’absence d’alignement, délivrés au Notaire qui a exécuté ces transactions immobilières.

Nous, conseillers municipaux d’opposition -groupe Méru-ensemble- n’avons découvert cette affaire de « documents faux » qu’en mai 2010, au moment où nous a alerté Madame Kinski. Jusque là,  Yves Leblanc et Gérard Lippens avaient gardé un silence absolu, y compris auprès d’élus de leur majorité qui nous affirment l’avoir découvert par nous, lors de la séance du Conseil municipal du 5 juillet 2010. Ce silence témoigne du sentiment de culpabilité de ces 2 têtes de l’exécutif local.

L’injustice dans laquelle sont maintenus inutilement nos concitoyens de la rue Mimaut est révoltante. Ils sont victimes de l’abus de pouvoir d’élus locaux qui refusent d’assumer leurs fautes, et pour qui la transparence n’est pas de rigueur en matière d’urbanisme. Des élus bienveillants avec les « amis » et intraitables avec les autres.

James Tellier

6 commentaires relatif(s) à “Urbanisme à Méru: deux élus pilotent à vue… pour le malheur de leurs administrés”

  1. Mickael Dit:

    En lisant cet article, je m’aperçois qu’il y a un réel problème de stationnement à Méru.
    J’habite rue Boudeville, rue déclarée il y a peu en zone bleue et ou il est impossible de stationner sans prendre un pv.
    En effet, le parking de la Bienfaisance situé juste derriere est continuellement plein car il est en grand partie gratuit.
    Les riverains comme moi on donc toutes les peines du monde à pouvoir se garer devant chez soi!!!
    La garde-champetre se donne en plus à coeur joie pour verbaliser dès que le disque n’est pas apposé ou remis à l’heure!
    Je souhaiterais donc savoir qui a autorité sur cette personne et qui a décidé de réglementer cette rue ?!
    Merci de votre aide

  2. James Tellier Dit:

    Monsieur Lippens, premier adjoint, préside la commission urbanisme, commission qui gère la réglementation communale en matière de circulation, stationnement, signalisation. Le maire est le « chef » de la police. Pour toute réclamation il faut s’adresser au maire, Yves Leblanc.
    Ai-je répondu à votre question Mickael?

  3. Mickael Dit:

    A la lecture de votre réponse, je me dis que la ville est vraiment « gouvernée » par deux « d…. » !
    Leur association de « … » ne vise qu’une chose : faire payer les citoyens de la ville et « … » !

  4. James Dit:

    Je suis désolé Mickael, mais je dois jouer mon rôle de modérateur. Je suis obligé de « censurer » votre réponse (comme vous le constatez) car certains mots ou expressions peuvent être sujets à des poursuites en diffamation. Le maire n’hésitant pas à acter en justice (aux frais des contribuables) nous tenons à faire cette économie …

  5. MICKAEL Dit:

    Bonjour,
    Moi qui plaçait de grands espoirs en vous, je suis tres déçu de vous voir courber le dos plutot que de combattre « l’ennemi » !
    Qu’en est il alors de la liberté d’expression ????

  6. James Dit:

    « Courber le dos » ? Pensez-vous que c’est ce que nous faisons à longueur d’articles sur ce blog ? Qui s’élève plus que nous contre les abus des élus locaux ? Quant à la liberté d’expression, nous l’exerçons pleinement, en se fixant comme principe que cette liberté ne peut s’exercer qu’en s’interdisant tout écrit diffamatoire.
    James

Laissez une réponse

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD