TRANSPARENCE A L’ELYSEE, JEU DE MASQUES A LA MAIRIE

Le Méruvien, Ville Ajouter un commentaire

Une nouvelle France s’est dessinée : un président de la République engagé sur la politique de changement nécessaire, une Assemblée nationale lui offrant la très large majorité dont il a besoin pour mettre en œuvre les engagements pris devant la nation.

Les électrices et électeurs méruviens ont très fortement participé à cela : 58% d’entre eux ont voté pour François HOLLANDE, 61% ont réélu Michel FRANCAIX député de la circonscription.

Une nouvelle politique se met en œuvre, plus respectueuse des aspirations collectives et des attentes individuelles. Une société de justice, de rétablissement des équilibres essentiels mais aussi des droits sociaux fondamentaux.

Les premières mesures ont été prises : baisse de rémunération du président et des ministres, charte de déontologie, parité hommes-femmes au Gouvernement, limitation de la rémunération des patrons des entreprises publiques, retraite à 60 ans pour les salariés ayant commencé à travailler tôt, augmentation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire.

Un président qui dit ce qu’il fait et fait ce qu’il a dit qu’il ferait, cela aussi c’est le changement ! Après les errements du sarkosisme, nous avons besoin d’une République transparente et de pratiques politiques saines…

Honnêteté intellectuelle et clarté dans l’action publique, le Maire de Méru devrait prendre quelques leçons ! Dans l’éditorial du dernier bulletin municipal, il parle de caricature à propos de notre opposition à la revalorisation de 2,5% des tarifs de cantine qu’il proposait. Surtout, ce qu’il ne dit pas, c’est que si je n’étais pas intervenu pour dénoncer l’absence d’actualisation des tranches du quotient familial, sa proposition se serait traduite par des hausses de 20% et plus pour certaines familles !

Comme nous l’avons déjà dit, et contrairement à ce qu’il écrit, c’est grâce aux élus de l’opposition – et à eux-seuls – que des augmentations de tarif aussi importantes ont été empêchées, contre la volonté initiale du maire.

Maquillage de la vérité, une fois de plus. Elle est bien là la caricature, et c’est M. Leblanc qui l’illustre.

A l’inverse de ce qu’instaure le président de la République pour restaurer la vie publique, à Méru le maire continue de masquer la réalité, au préjudice de la vérité et des justes intérêts des méruviens.

 

Hervé DE DEROY

Laissez une réponse

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD