LIBERTE D’EXPRESSION POUR L’OPPOSITION ? AVEC RESTRICTION CAR LE MAIRE ABUSE DE SA PROPRE LIBERTE

Ville Ajouter un commentaire

La loi fait obligation de réserver dans les publications municipales un espace d’expression libre aux élus qui n’appartiennent pas à la majorité.

On voit bien à Méru comment le Maire, grand démocrate, satisfait à cette obligation : un tout petit paragraphe en fin du Méruvien, quelques lignes seulement alors que l’expression des membres de la majorité s’étale à longueur de magazine, une mise en page peu avantageuse avec l’espoir que le lecteur ne s’arrêtera pas sur les écrits de l’opposition.

L’opposition, on le sait, Yves Leblanc ne supporte pas !

C’est aussi pour cette raison que LE CONSEIL MUNICIPAL N’EST PLUS REUNI. Oui, vous avez bien lu, plus réuni, ou si peu !… La dernière réunion date du 13 décembre et rien n’est annoncé avant … le 28 mars ! On voit bien quelle conception de la démocratie et de la vie municipale a notre Maire :

–           la loi dit que l’opposition doit pouvoir s’exprimer dans les publications ; il lui lâche, contraint et forcé, quelques lignes seulement

–           la loi – qui s’applique aux petites communes comme aux grandes villes – dit que le Conseil municipal doit être réuni au moins une fois par trimestre ; il le convoque le moins possible, alors que les affaires d’une ville de l’importance de Méru exigent naturellement une fréquence de travail soutenue

Notre ville et les préoccupations quotidiennes de ses habitants ne méritent-elles pas un plus large accès à la discussion ?

Suppression de postes d’enseignants, défense de l’hôpital et santé publique en péril, difficultés en matière de logement et d’emploi, environnement, mobilisations solidaires sociétales, autant de raisons de faire fonctionner les institutions de la République ?

De quoi a peur ce Maire, réélu à 133 voix près seulement?

Une chose est sûre, l’importante fréquentation de notre blog www.meru-ensemble.com montre que les méruviens savent trouver le chemin de notre expression. Nous vous invitons à user sans modération de cette liberté que personne ne peut restreindre…

Hervé DE DEROY,  Président du groupe Méru Ensemble

——————————————————————————————-

Le saviez-vous ?

Une part de plus en plus importante des décisions en matière d’équipements (logements, sports, culture, services publics …) qui sont construits sur le territoire de la Commune de Méru, le sont sous la maitrise de la communauté de commune. C’est le cas, par exemple, du programme de constructions sur la friche Norinco. Douze conseillers méruviens siègent dans le Conseil communautaire des Sablons. AUCUN n’est membre de l’opposition, sur décision d’Yves Leblanc.
C’est l’expression de la démocratie selon le maire UMP de Méru.
Les choix en matière de sécurité publique résultent d’orientations fixées par le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD).  Les membres de ce Conseil sont désignés selon la bonne volonté du maire… qui, à Méru a décidé que l’opposition n’en compterait AUCUN.
C’est l’expression de la démocratie selon le maire UMP de Méru.

Laissez une réponse

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD