LE MAIRE SE DONNE LES MOYENS DE LA CONTINUITE

Bonnet d’âne ou cerise, Communauté de Communes, conseil municipal, culture, Economie locale, Le Méruvien, Santé publique, société, Urbanisme, Ville Ajouter un commentaire

marionnettesYves Leblanc a officiellement annoncé, lors de la cérémonie des vœux, qu’il avait choisie Nathalie Ravier pour conduire la liste de l’UMP en 2014.

Respect et fierté. Ce sont les sentiments que l’élue a exprimés.

Voici une forme très accomplie d’adoubement moyenâgeux, et certains vassaux piétinaient fort dans salle du Thelle pour contenir ou montrer leur malaise.

Une chose est sure : Ravier et Leblanc, c’est vraiment la même chose ! Elle assume pleinement le bilan et confirme les choix pour l’avenir.

Elle considère par exemple qu’un hôtel haut de gamme près du musée de la Nacre est profitable aux méruviens, alors que ce bâti industriel appartenant à l’histoire industrielle et artisanale de notre ville aurait meilleure vocation à accueillir un centre culturel d’une autre dimension que ce qui est envisagé ailleurs dans un espace réduit.

Fierté sans doute de l’incapacité d’Yves  Leblanc à créer des emplois et à obtenir le maintien des services publics essentiels : fermeture de tous les services de l’hôpital, jusque celui des urgences qui laisse la population sans recours de proximité.

Fierté sans doute aussi de voir un immeuble de qualité vendu pour un projet privé. Grand pourfendeur du service public, le maire a réussi à montrer qu’un office notarial est plus fort que lui et a pu réaliser ce qui aurait dû être la modernisation de la Poste, avec ou sans extension, dans un immeuble du patrimoine communal générant une recette locative pour le budget communal.

Et que dire du respect à l’égard d’un maire qui tout au long de ses mandats règle ses comptes politiques de la plus vile façon (terme moyenâgeux). Faut-il rappeler la présence des gendarmes mobiles pour étouffer la MJC, association d’éducation populaire qui ne plaisait pas à sa seigneurie ?

Mme Ravier est candidate de cette continuité et exprime respect et fierté. Il est vrai que les membres de l’actuelle municipalité sont toujours restés complaisamment passifs, tels des pantins.

Mal élu en 2008, Yves Leblanc ne veut pas prendre le risque d’être bien battu en 2014.

Il renonce donc à son mandat de maire mais chacun sait qu’il sera sur la liste – ou en marge – et que c’est lui qui tirera les ficelles!

Alors que penser de Mme Ravier qui se réjouit avec fierté de passer du statut de pantin à celui de marionnette!

Quelle que soit son apparence, une marionnette n’est toujours qu’une marionnette : l’expression animée d’un marionnettiste qui tient toutes les commandes entre ses doigts et reste maître du jeu !

 

Hervé DE DEROY

 

Laissez une réponse

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD