La grève des boutonniers de l’Oise : Les gros patrons renient leur signature

Economie locale, Ville Ajouter un commentaire

 

femmes_grevistes_large

Nous ne nous attendions pas à apprendre, en nous réveillant, le lendemain 1er avril, que la lutte était à recommencer. Diable non! C’est cela pourtant. Les journaux publient une note transmise par l’Agence Havas où il est dit que «huit patrons ont décidé de fermer leurs usines parce que la signature du contrat leur a été imposée à l’aide de menaces et qu’ils ont souscrit à un engagement qu’ils savaient ne pouvoir tenir étant donnée leur situation économique ».Cette semaine nous vous présentons "Les gros patrons renient leur signature". Bonne lecture à tous.

James Tellier

 

Laissez une réponse

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD