Jérôme Cahuzac a trahi notre confiance et menti aux institutions de la République

Ville Ajouter un commentaire

Dans la lignée des déclarations de François Hollande et Jean-Marc Ayrault, nous nous sentons trompés et trahis par les mensonges de Jérôme Cahuzac .

En tant que militant(e)s socialistes, nous condamnons avec la plus grande fermeté son comportement individuel inacceptable. Comment ne pas s’indigner d’une telle dérive ?

Tout le monde est d’accord, de gauche comme de droite,  pour dire que c’est la faute d’un homme.

La faute de Jérôme Cahuzac ne doit pas effacer l’exigence d’exemplarité et de transparence que le président de la République a fixé au Gouvernement et à la majorité : charte de déontologie des ministres, respect de l’indépendance de la justice et des médias, respect de la présomption d’innocence, démission de Jérôme Cahuzac dès l’ouverture d’une information judiciaire à son encontre.

Nous constatons  bien un changement d’attitude par rapport aux gouvernements précédents et aux déclarations de l’entourage de Nicolas Sarkozy lorsque ce dernier a été mis en examen dans le cadre de l’affaire Bettencourt.

Ce scandale politico-financier ne doit pas nous détourner de notre priorité politique : retrouver la croissance économique et inverser la courbe du chômage. L’événement nous rappelle également les progrès que la France doit encore accomplir en matière de lutte contre la fraude fiscale, qui représenterait une perte de plus de 50 milliards d’euros pour les recettes du budget de l’Etat.

Mostépha Mazouzi

Laissez une réponse

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD