30.000 expulsions, c’est la honte !

Ville Ajouter un commentaire

 Act Up-Paris @ Uni-e-s contre l'immigration jetable >> Rafles + Charters + Rétention + Expulsion + Refus de séjour + Exclusion des soins + Violences Policières + Fermeture des frontières + Interdiction du territoire français = HONTE
Creative Commons License photo credit: William Hamon (aka Ewns)

Pendant combien de temps encore devra-t-on avoir honte d’être Français ? 

Plus de 30.000 expulsions cette année a annoncé fièrement le sinistre Hortefeux, fier sans doute de faire mieux que ce que son président expulseur lui avait demandé, fier comme si c’était un taux de croissance positif ! Le nombre d’expulsions d’étrangers en France cette année est présenté comme un « record » dont le pays devrait s’enorgueillir.

Derrière ces chiffres, il faut pourtant savoir que se trouvent désormais expulsés du territoire des hommes et des femmes qui y vivaient depuis de nombreuses années et qui y avaient leur vie, leurs amis, leur conjoint, leurs enfants, leur travail et leurs espoirs. Que des familles sont séparées, déchirées, que des enfants sont privés de leurs parents, que des adultes expulsés risquent leur vie de retour au pays.

Refusons cette logique populiste qui fait que des personnes en situation irrégulière sont ainsi ramenées à une catégorie administrative, celle des gens à expulser. Il est indispensable que chaque situation soit étudiée, à partir de critères clairs, sans que les préfectures considèrent systématiquement les sans-papiers comme autant de personnes permettant de remplir un quota annuel d’expulsés. De plus, le durcissement du discours envers les « sans-papiers » s’est accompagné d’un durcissement de la législation envers les étrangers en situation régulière. Ce qui est tout aussi honteux et inadmissible.

Qui peut croire qu’expulser des étrangers contribuerait à faire reculer le chômage, l’insécurité ou les problèmes de pouvoir d’achat et de logement ?

La politique du chiffre en matière d’expulsion est profondément contraire à nos idées sur la dignité humaine et à l’idéal de fraternité républicaine.

C’est pourquoi il est nécessaire d’appeler le Gouvernement à mettre fin à sa politique du chiffre en matière d’expulsions.

Un premier moyen d’exprimer son désaccord : aller signer la pétition sur le site de SOS racisme : http://www.c-est-la-honte.com/ (où on trouve également quelques vidéos impressionnantes)

N’oublions pas les leçons du passé, engageons-nous vite, avant qu’un jour on se rende compte qu’il est trop tard, qu’on n’a pas voulu voir, et que la voie de l’irréparable est déjà là.

Anne-Marie Thullier

Laissez une réponse

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD