Jeunesse malmenée en séance du Conseil Municipal

conseil municipal, Economie locale, Nacre, Quartier, Ville Pas de commentaires »

20081203enfantLicenciement envisagé de trois animateurs : nous avons dénoncé cette décision prise par le Maire sans motif déclaré. L’IFAC, organisme de Droite gestionnaire des salariés pour le compte de la Municipalité UMP, invoque une réduction des missions confiées par la ville. Pourtant le Maire fait voter le même budget (plus d’un Million d’euros pour l’IFAC !) et assure qu’il n’y a pas de réduction des actions ! Que faut-il comprendre ? Une fois de plus, le Maire fait un choix arbitraire, sans raison objective !

Construction d’un Pôle Emploi face au collège du Thelle : son emprise occuperait la presque totalité de l’espace vert où les élèves peuvent se détendre avant et après les cours. Cela imposerait la destruction du terrain « sport city » très fréquenté par les élèves et les jeunes du quartier.

Ce projet est une double aberration : il exposerait les élèves à des risques importants par la suppression d’espaces de dégagement dans un trafic de véhicules qui va s’accroître avec le projet de construction de logements à proximité ; de plus, construire un pôle regroupant ASSEDIC et ANPE face à un collège n’est pas le meilleur message à adresser aux jeunes qui préparent leur avenir professionnel ! D’autres implantations dans la ville sont possibles et plus centrales.

Il convenait de s’opposer à ces deux projets, malheureusement soutenus par tous les élus de la liste de M. Leblanc.

Hervé DE DEROY

Conseil Municipal de février : Urbanisme et Patrimoine

conseil municipal, Ville Pas de commentaires »
Avec les travaux de la tour des Conti, la rénovation du centre se poursuit. C’est une opération qui participe à l’embellissement du cœur de ville et donne une image de qualité. Nous nous réjouissons de cette opération dont la conception est ancienne.
 
 

Nous regrettons en revanche que les constructions dans la ville ne procèdent pas toujours de cette même logique de qualité architecturale et de conservation du patrimoine : dans les différents quartiers comme aux entrées de ville, on constate des déchirures profondes et souvent irrémédiables. L’urbanisme de ces dernières années a commis de graves erreurs.

C’est ce qui nous fait dire en conseil municipal qu’il est regrettable de se précipiter pour démolir un bâti ancien quand la façade de cet immeuble ne manque pas d’intérêt pour la place du Jeu de Paume. Pourquoi supprimer cet immeuble avant même que ne soit conçu le projet architectural de l’équipement public prévu à sa place ?
C’est ce qui nous fait pareillement dire qu’au lieu de se vanter à grand bruit du lancement possible de l’opération de renouvellement urbain du Quartier de la Nacre (laquelle aurait pu commencer il y a longtemps si le Maire n’avait pas laissé passer les crédits mobilisables) il serait grand temps de poser les principes de l’urbanisation du secteur et d’ouvrir une réelle concertation publique.
Au risque, sur ces opérations aussi, que la ville se réveille un jour avec de bien mauvaises surprises, et pour longtemps !
 
Hervé DE DEROY, Président du groupe socialiste, Méru Ensemble

Les bons amis font les bons comptes

Actualités, Communauté de Communes 3 Commentaires »

La note !
Creative Commons License photo credit: Alain Bachellier

Quelles critiques peut-on faire au budget de la communauté de communes ?

 

Certes c’est un budget  de 40 millions d’euros,  équilibré, très bien Monsieur Letellier a un personnel administratif qui connaît les règles de la comptabilité !

Mais ce n’est pas parce qu’un budget est équilibré qu’on ne peut pas dire qu’il ne gaspille pas l’argent public, c’est-à-dire les impôts des habitants du canton ! Ce sont les choix de dépense qui sont importants .

Si on regarde la répartition des dépenses, 43% du budget passe dans le patrimoine et pas n’importe quel patrimoine, les Églises. Alors oui , on doit dire que c’est important, mais quand on voit que notre pouvoir d’achat baisse, qu’être malade coûte de plus en plus cher avec les médicaments de moins en moins remboursés, le chômage qui augmente, quand on voit que toutes les belles promesses de Sarkozy n’ont pas été tenues : je veux travailler plus pour gagner plus, mais je ne peux pas ! Quand on voit pendant 10 min des images d’Églises rénovées ou en cours de rénovation, on ne peut s’empêcher de se dire que les élus qui font le budget de la communauté de communes sont dans un autre monde que le notre, celui d’un monde qui ne connaît pas de problèmes d’argent !

La communauté de communes a pris la compétence assainissement, c’est très bien, mais Monsieur Letellier dit qu’il y a une contrepartie : « on prend cette compétence, mais on ne s’occupe d’autres choses comme le social vers 2015 » . Il faudra donc attendre encore quelques années avant qu’il y ait plus de place en crèches, plus de cantines, plus de maisons de retraite, plus d’emploi en bref il   faudra attendre 2015 avant qu’il fasse  peut-être bon vivre pour les habitants du canton.

Concrètement le président de la communauté de communes et les élus qui sont ceux que vous avez élus dans vos communes, ont décidé d’augmenter le prix de la piscine des Sablons de 10 centimes. On passe de 4,10 e à 4,20 e par exemple pour la place adulte. Ça semble peu, mais si on ajoute toutes les augmentations du coût de la vie (essence, prix du pain, des pâtes, du lait, de l’eau) ça pèse encore plus sur le budget.

On augmente aussi le prix du musée : de 6e on passe à 7e l’entrée, c’est sûr que quand on a du mal à payer à tous ses gosses la piscine, on ne pense même pas aller au musée avec eux.

 

La séance du conseil de la communauté de communes a marqué sa fin avec une odeur très agréable en provenance des cuisines, puis les lumières ce sont éteintes, non pas à cause d’une facture impayée non, mais à cause de l’anniversaire de Monsieur Letellier, un beau gâteau qui ne connaît pas la crise a fait irruption . Soit dit en passant le président est né en octobre…mais à la communauté de communes, on a l’habitude de s’occuper des choses longtemps après : le social et les citoyens attendront 2015.

 

 Anaïs Gallier

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD