Développement économique à Méru: le vrai bilan de la majorité UMP

Bonnet d’âne ou cerise, conseil municipal, Economie locale Pas de commentaires »

Nous poursuivons l’analyse thématique du bilan de la majorité municipale UMP.

Cette semaine: le développement économique.

affiche développement économique, blog1

Pendant ce temps, la candidate désignée par le maire sortant pour lui succéder en mars 2014 est restée totalement  silencieuse.

Elle se déclare fière du bilan de celui qui la guide. L’est-elle, fière aussi, sur le plan du développement économique ?

 

Méru : images de ruine et d’abandon.

Communauté de Communes, conseil municipal, Economie locale, Politique de santé, Urbanisme, Ville Pas de commentaires »

hp-en-ruine1Les bâtiments de l’hôpital de Méru agonisent.

En 1995 notre Ville était dotée d’un hôpital, l’Hôpital Albert Degrémont .  Un Hôpital qui faisait le fierté des habitants du canton de Méru. Avec sa maternité, ses services de chirurgie, son plateau chirurgical flambant neuf, de médecine, d’urgences… Nous avons vu tous ces services s’éteindre les uns après les autres sans la moindre réaction des élus locaux.  (voir les articles publiés sur ce blog)

Désormais va-t-on assister impuissants à la gangrène, puis la mort, de tous les bâtiments construits, grâce aux dons de nos aînés, au cours du siècle dernier ?

C’est ce à quoi nous assistons hélas : cette gangrène ronge déjà une aile,  dans la grande indifférence, là encore, de nos élus locaux. Nous connaissons déjà le système de défense : « ce n’est pas de notre ressort …»

Quelle image d’entrée de Ville !… Cette ruine accueil nos visiteurs en provenance de Gisors, Chaumont en Vexin.

La même image d’abandon et de ruine est réservée, depuis 15 ans (!) aux visiteurs venant du Val d’Oise, en passant devant la friche industrielle qui fait face à notre caserne des sapeurs-pompiers.sogeca3

Comment s’étonner du peu d’engouement des investisseurs à s’arrêter dans notre Ville ?

C’est le triste bilan de 3 mandats de gestion d’une majorité UMP.

Pendant ce temps les villes voisines de Gisors, Beauvais et Chambly ont connu un développement  fort enviable de ses activités, de ses services publics, et de ses créations d’emplois. Des villes où les équipes municipales, sans distinction de leurs appartenances  politiques (Chambly et Gisors gérées par des socialistes, Beauvais par la droite), ne passent pas leur temps à gémir « c’est pas ma faute, c’est celle de la Région, du Conseil général, de l’Agence Régionale de la Santé… ou du Gouvernement… ».

La candidate à sa succession, désignée par le maire sortant, jure partout son « apolitisme ». Est-ce pour se dédouaner de ce bilan calamiteux?  Fière de ce bilan ?

Allons mesdames et messieurs les élus sortants, à l’heure du bilan, ASSUMEZ ! 

James TELLIER

 

Faurecia Méru: un voeu de soutien rejeté par l’UMP et Alain Letellier.

Actualités, Communauté de Communes, Economie locale, Ville Pas de commentaires »

Dans le cadre du Débat d’orientation budgétaire, sur proposition du Groupe communiste, la majorité de gauche au  Conseil général de l’Oise a adopté le jeudi 25 octobre, un vœu de solidarité et de soutien pour les salariés et pour la préservation des emplois chez FAURECIA Méru.

Le groupe UMP a voté contre. Notre conseiller général et Président de la Communauté de communes des Sablons Letellier s’est exprimé sur FAURECIA Méru, en soulignant que la communauté de commune ne s’occupait pas de l’emploi a Méru…

Il est vrai que nos élus locaux ne se sont jamais souciés de la création, ni de la préservation d’emploi dans le canton de Méru. Les fermetures d’entreprises, et des services médicaux de l’hôpital, n’ont jamais soulevé la moindre ébauche de protestation ! Faute de création d’emplois, nos élus créent des parkings autour de la gare… pour les habitants qui, toujours plus nombreux, n’ont d’autre choix que de longues heures de transports en commun pour, toujours plus loin, rejoindre leurs entreprises.

Les élus socialistes méruviens du groupe Méru-ensemble s’associent à ce voeu adopté par le Conseil général de l’Oise.

Vœu déposé par le Groupe communiste, relatif à la situation de l’entreprise Faurécia Méru.

Considérant que les salariés de l’entreprise Faurécia Méru sont détenteurs d’un savoir-faire technique qui a longtemps bénéficié et bénéficie encore à cette dernière, qu’ils sont attachés à l’identité de l’entreprise, à son développement et qu’ils ont laissé dans cette unité de production une grande part d’eux-mêmes,

Considérant que le groupe Faurécia est fiscalement domicilié dans un paradis fiscal (La Barbade), grâce auquel il échappe à l’impôt sur les dividendes et sur les plus-values, sous couvert d’un enchevêtrement de sociétés et de holdings,

Considérant que les licenciements prévus par Faurécia s’ajoutent au fait que la situation économique et l’attractivité du pays de Thelle et de la commune de Méru sont déjà fortement dégradées.

***

Nous exigeons que s’engage un travail de prospective stratégique pour l’attractivité du territoire et l’emploi, associant tous les élus et les acteurs publics, quels que soient leurs engagements, dès lors qu’ils partagent cet objectif,

Nous souhaitons que l’Etat prenne toutes les mesures utiles à la réanimation économique du pays du Thelle, et que les services du Ministre en charge du Redressement productif, examinent les possibilités de sauvegarde de l’emploi chez Faurécia Méru,

Nous appelons l’entreprise Faurécia qui a semble-t-il bénéficié des largesses fiscales de La Barbade, à mettre à contribution les réserves qu’elle a tirées de ce montage pour sauvegarder les emplois du site,

Nous affirmons notre solidarité et notre soutien sans faille aux femmes et hommes qui ont largement contribué au développement de l’usine et qui sont aujourd’hui menacés de licenciement.

 

 

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD