Permanences de l’équipe « Méru-ensemble »

Actualités Pas de commentaires »

permanence2013;2Chaque vendredi, dans nos locaux, 77 rue des Martyrs de la Résistance à Méru, de 10h30 à 12h00 les membres de l’équipe MERU ENSEMBLE, élus et militants socialistes, ouvrent le dialogue avec toutes celles et ceux qui souhaitent s’informer ou faire leurs observations sur les questions d’actualité, de politique locale et nationale.

En toute convivialité, débattons.

Pour contacter Hervé De Deroy: herve-de-deroy@meru-socialiste.com

Fermetures des Urgences de Méru

Le Méruvien, Politique de santé, Ville Pas de commentaires »

Le C.H.I des Portes de l’Oise s’est contenté d’un communiqué laconique, le 8 février, sur son site internet :

« A compter du 1 février 2012, les Urgences de Méru seront fermées définitivement

En raison du manque récurrent d’effectif médical, nous vous informons de la fermeture définitive du service urgences du site de Méru à compter du 1 février 2012.
Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée, vous rendre directement aux urgences de Beaumont sur Oise, 25, rue Edmond Turcq ou contactez le 15. »

Depuis le 1er février, il est donc permis d’imaginer la détresse d’un certain nombre de patients qui se sont « cassé le nez » sur cette porte fermée.

Il est tout de même assez scandaleux que la population n’ait pas été préalablement mieux informée. Il semble bien que la presse n’ait découvert cette info officielle qu’en même temps que nous, le 8 février.

Quant aux élus locaux, le Docteur Alain Letellier, Président de la Communauté de Communes des Sablons, et le Maire de Méru, 1er Vice président du Conseil de surveillance du CHI, chacun comprendra leur peu d’empressement à porter cette information à leurs administrés.

Voilà moins d’un an le maire de Méru se voulait rassurant « il avait obtenu des garanties du CHIPO  pour le maintien des urgence le jour »…

Mais si cette fermeture définitive ne suscite pas plus d’émotion, c’est aussi pour une bien triste réalité: nos élus UMP, tant à la tête de la C.C des Sablons qu’à celle  de la Ville de Méru ont habitué les médias et leurs administrés à cette mort du service public de santé.

Ils avaient hérité, en 1995, d’un Hôpital, l’Hôpital Albert-Degremont fièreté de toute une population, avec Maternité, Chirurgie, Médecine, Urgences … Ce que retiendra l’histoire locale de leurs mandats électifs c’est leur incroyable passivité*  face à la fermeture successive de TOUS ces services publics de santé.

James Tellier

*passivité est en l’occurrence un mot …« politiquement correcte ». Nous pourrions être plus durs, en nous souvenant des luttes menées dans les années antérieures à 1995, par les élus d’alors qui savaient mobiliser pour les manifestations, intervenir auprès des ministères… actions qui avaient permis de laisser cet héritage d’un service publique de santé digne de ce nom !

 

LE CHANGEMENT C’EST MAINTENANT

Ville Pas de commentaires »

L’année 2012 commence sur fond de campagne électorale, celle d’une élection présidentielle qui sera déterminante pour l’avenir du pays, sa place au plan international, son rôle au sein de l’Europe, sa capacité à offrir de vraies réponses aux problèmes d’emploi, de pouvoir d’achat, de logement, de santé, de justice que connaissent bon nombre de nos concitoyens. C’est l’avenir qui est engagé, notre devenir et celui des générations futures, tant il est vrai que rien ne progresse aujourd’hui, tant il est vrai que le pouvoir est exercé dans des conditions qui servent trop les intérêts de certains pour qu’il soit utile à l’intérêt général, profitable aux besoins de la collectivité et au bien-être de chacun.

François Hollande a déjà présenté le chiffrage des grands axes d’un programme qui en garantit la crédibilité. Il nous invite à faire renaître le rêve français, celui qui permet aux citoyens de retrouver toute la confiance nécessaire en ce que la société peut apporter, faire revivre cet idéal consistant à ce qu’une société, si elle s’organise, si elle se donne les moyens, si elle fait de l’égalité, de la liberté et de la fraternité son mode de vie, peut être l’émancipation pour chacun.

Depuis longtemps je crois en ce rêve et en celui qui l’incarne aujourd’hui, François Hollande, un candidat qui nous dit que « présider la République, c’est donner le meilleur de soi-même, sans jamais attendre en retour récompense ni même reconnaissance. C’est être ambitieux pour son pays et humble pour soi-même ». Oui nous avons besoin de ce président là, quelqu’un qui fait du monde de la finance son véritable adversaire, crie sa soif d’égalité et se fixe comme seul objectif dans son futur mandat que les jeunes vivent mieux en 2017 qu’en 2012 ; cela permettra aux parents et grands-parents de retrouver eux-mêmes espoir dans l’avenir, fierté dans la réussite.

«  J’aime les gens, quand d’autres sont fascinés par l’argent ». Voilà une considération forte qui traduit des qualités pour moi essentielles, une saine vision de ce que doit être l’exercice d’une fonction élective.

L’année commence sur fond de campagne, et la campagne commence très bien pour le candidat désigné par l’élection primaire citoyenne.

Alors mobilisons nous tous, et venez nous rejoindre dans notre comité de campagne pour participer, à Méru comme partout en France, à ce vaste élan qui doit conduire à la victoire et permettre le changement.

Le changement, c’est maintenant !

Hervé DE DEROY

 

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD