Les troubles de Méru, actuellement à Paris

culture Pas de commentaires »

99 jours, les troubles
Du mardi au samedi à 21h45
Théâtre les déchargeurs
3 rue des déchargeurs 75001 Paris
Salle Vicky Messica

Durée : 1h

Tél. réservations : 0892 70 12 28 (0,34 €/mn)

Avec le code « Oui Théâtre » votre entrée est à 10 euros.

Critique en ligne:
http://www.froggydelight.com/article-8469-_99_jours_les_troubles.html

Etre utile à l’autre.

Devant moi le texte de Jean-Baptiste Platel, 1909, les troubles de Méru : sa lecture m’a rassuré. C’est un texte engagé, dénonciateur notamment des conditions de travail des ouvriers, de leur salaire de misère, de l’enrichissement outrancier des patrons… Jean-Baptiste Platel est excessivement concerné et c’est une des grandes qualités de cette écriture. Il pousse à l’engagement, à la prise de position. En plus de son engagement, il a eu le désir de transmettre, de nous transmettre et de nous pousser à notre tour à nous engager.   Lire la suite de l’article »

conseil municipal de Méru de mars 2009 à mars 2010

Ville Pas de commentaires »

Rendre compte

Comme nous nous y sommes engagés devant vous en mars 2008, nous veillons tout au long de ce mandat à être à l’écoute de la population et à bien vous informer de notre participation aux affaires municipales en notre qualité de conseillers municipaux du groupe de l’opposition.

En ce printemps 2010, deux ans après l’élection municipale qui à 133 voix près seulement ne nous a pas donné la majorité, nous nous faisons un devoir, comme nous l’avons déjà fait l’année dernière, d’établir publiquement un large bilan de notre activité, ainsi qu’une critique objective de l’action de la municipalité.

Nous vous informons avec les moyens qui sont les nôtres compte tenu du faible espace que le Maire nous accorde dans Le Méruvien, bulletin municipal payé par les contribuables.

Vous trouverez donc sur ce blog le journal en ligne où vous sont données toutes les précisions utiles sur nos prises de position lors des séances du conseil municipal de cette deuxième année du mandat.

Vous y trouverez également une large expression des opinions que nous avons sur les projets de la municipalité et des propositions que nous avons pu formuler lorsque les questions ont été soumises au débat, ce qui n’est pas si fréquent en raison d’un mode de gestion autoritaire et peu démocratique pratiqué par le Maire.

Nous ferons en sorte également d’aller à votre rencontre dans les quartiers pour échanger directement avec vous sur l’ensemble du travail que nous avons fourni pour répondre à la mission que vous nous avez confiée.

Soyez assurés que nous continuerons à être attentifs à vos préoccupations et aux intérêts de la ville et du service public local, lequel a vocation à vous servir comme nous nous employons nous-mêmes à le faire du mieux possible.

Hervé DE DEROY

Président du groupe Méru ensemble

Conseil municipal de Méru

Bilan d’activité du groupe Méru ensemble. Deuxième année de mandat.

Mars 2009

Le Maire et la Municipalité prévoient de permettre la construction des bureaux de Pôle Emploi sur le terrain d’espace public situé en face du collège du Thelle

Le groupe Méru Ensemble a considéré que ce serait une grave erreur de supprimer cet espace vert de détente et de rassemblement pour les collégiens et les habitants du quartier : en plus de la disparition regrettable d’un espace de vie sociale, cela aurait assurément posé des problèmes de sécurité pour les élèves aux heures de sortie des élèves pour la traversée de la voie publique.

Pour toutes ces raisons, nous avons considéré qu’il y avait d’autres lieux dans la ville plus adaptés pour l’implantation de cet équipement. De plus, l’implantation de l’ANPE et de l’ASSEDIC juste devant la sortie du collège ne nous semblait pas être la meilleure perspective à offrir aux jeunes collégiens !…

Nos interventions ont été utiles et cette localisation a été abandonnée.

Mars 2009               Lire la suite de l’article »

Méru. Impôts locaux: quelques oublis !

Economie locale Pas de commentaires »

Dans son édition du 20 avril dernier l’Oise Matin (Le Parisien) dans un article consacré aux impôts locaux dans l’Oise, a sous-titré « A Méru, pas d’augmentation depuis 15 ans « .

Il s’agit là d’une lecture un peu rapide de la réalité. Il semble qu’on n’ait pas fourni tous les chiffres au journaliste rédacteur de cet article.

Quelques-uns lui manquent. Les voici:

1) Peu de temps après son arrivée, Yves Leblanc a créé un impôt que TOUS les méruviens paient sans même s’en apercevoir: une taxe sur l’électricité. Chacun peut le vérifier sur sa facture EDF: 5% viennent se rajouter au prix de leur consommation. C’est un « impôt Leblanc ». Discret, indolore, mais un impôt quand même !

2) Autre impôt  Leblanc: la « double taxe » sur les ordures ménagères. Lire la suite de l’article »

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD