Jeunesse malmenée en séance du Conseil Municipal

conseil municipal, Economie locale, Nacre, Quartier, Ville Pas de commentaires »

20081203enfantLicenciement envisagé de trois animateurs : nous avons dénoncé cette décision prise par le Maire sans motif déclaré. L’IFAC, organisme de Droite gestionnaire des salariés pour le compte de la Municipalité UMP, invoque une réduction des missions confiées par la ville. Pourtant le Maire fait voter le même budget (plus d’un Million d’euros pour l’IFAC !) et assure qu’il n’y a pas de réduction des actions ! Que faut-il comprendre ? Une fois de plus, le Maire fait un choix arbitraire, sans raison objective !

Construction d’un Pôle Emploi face au collège du Thelle : son emprise occuperait la presque totalité de l’espace vert où les élèves peuvent se détendre avant et après les cours. Cela imposerait la destruction du terrain « sport city » très fréquenté par les élèves et les jeunes du quartier.

Ce projet est une double aberration : il exposerait les élèves à des risques importants par la suppression d’espaces de dégagement dans un trafic de véhicules qui va s’accroître avec le projet de construction de logements à proximité ; de plus, construire un pôle regroupant ASSEDIC et ANPE face à un collège n’est pas le meilleur message à adresser aux jeunes qui préparent leur avenir professionnel ! D’autres implantations dans la ville sont possibles et plus centrales.

Il convenait de s’opposer à ces deux projets, malheureusement soutenus par tous les élus de la liste de M. Leblanc.

Hervé DE DEROY

La grève des boutonniers de l’Oise : Les gros patrons renient leur signature

Economie locale, Ville Pas de commentaires »

 

femmes_grevistes_large

Nous ne nous attendions pas à apprendre, en nous réveillant, le lendemain 1er avril, que la lutte était à recommencer. Diable non! C’est cela pourtant. Les journaux publient une note transmise par l’Agence Havas où il est dit que «huit patrons ont décidé de fermer leurs usines parce que la signature du contrat leur a été imposée à l’aide de menaces et qu’ils ont souscrit à un engagement qu’ils savaient ne pouvoir tenir étant donnée leur situation économique ».Cette semaine nous vous présentons "Les gros patrons renient leur signature". Bonne lecture à tous.

James Tellier

 

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD