Budget Primitif 2011

conseil municipal Ajouter un commentaire

Conseil Municipal du 13 décembre 2010

Lors du débat sur les orientations budgétaires, nous avons largement exposé les raisons de notre opposition aux choix qui sont les vôtres :

– Une compression des crédits de fonctionnement et notamment de la masse salariale et des charges de gestion courante traduisant une insuffisance de moyens mis à la disposition des services pour satisfaire le bon niveau des besoins

– Des choix en investissement qui ne servent pas davantage l’ambition que nous devrions avoir d’offrir à la ville les véritables outils et équipements publics pour conforter ses atouts et qu’enfin, à l’égal des autres villes du sud de l’Oise, elle puisse bénéficier du développement économique attaché à la proximité et au desserrement de la région parisienne.

Au lieu de cela, ce budget pour 2011 continue à regarder notre ville par le petit bout de la lorgnette, sans vision d’ensemble et sans gestion concertée des projets les plus importants. Vous nous parlez d’une ville qui doit avoir le statut de pôle de développement et de vie, qui rayonne sur un vaste territoire, et ce que nous observons, c’est que l’énergie devant alimenter ce rayonnement est de bien basse tension.

Nous vous confirmons donc que nous voterons contre ce budget et que nous maintenons les interrogations formulées le mois dernier, interrogations auxquelles vous n’avez apporté aucune réponse, comme c’est votre habitude, au mépris des règles les plus élémentaires de la démocratie locale.

Une vraie interrogation que cet affichage d’un niveau de produit des services à hauteur de 583 000 €, en hausse de plus de 12 % par rapport aux réalisations du CA 2009, une prévision de recette qui n’a jamais été approchée, et de loin, toutes ces années passées. Vous nous aviez vous-même montré des chiffres, lors du débat sur les orientations budgétaires faisant apparaître des diminutions sur les années 2008 à 2010 : 539 000 en 2008, 523 000 en 2009, 512 000 seulement en 2010. Cette variation régulière à la baisse fait mal imaginer un sursaut possible de 12 % sur une seule année. Nous aurons surement l’occasion d’en reparler.

Interrogation aussi que cette diminution des dépenses de fournitures scolaires de 11 %, alors que nous considérons comme prioritaires les dépenses éducatives et les moyens donnés en particulier aux établissements scolaires. 120 000 € étaient inscrits l’année dernière, le crédit est réduit à 107 000 € pour 2011.

Interrogation également que cette pratique budgétaire irrégulière que nous constatons concernant la dotation prévue au titre de  l’action sociale en direction du personnel communal que la loi impose et que vous bafouez : aucun crédit n’est prévu pour 2011 ! quant aux années précédentes, depuis 2008, 31 500 €, pas moins étaient inscrits tous les ans au budget pour faire bonne figure, et ces crédits sont tombés régulièrement dans l’excédent annuel parce que l’adhésion à l’organisme social, le CNAS, n’a jamais été réalisée… Ceci a un double effet : le premier, c’est que cela vous permet de confisquer ces crédits et de les réaffecter, coupable utilisation des moyens budgétaires d’une dépense pourtant obligatoire ! Le deuxième effet c’est que les agents ne peuvent pas bénéficier des prestations nombreuses auxquels ils ont droit (allocations diverses, réductions tarifaires, prêts à la consommation et prêts immobiliers à taux réduit), mais cela semble peu vous soucier !    

Ce qui est sûr, c’est que cet exemple illustre bien ce que nous dénonçons dans votre gestion et vos choix budgétaires : il est toujours facile d’afficher des excédents comptables lorsque l’on ne fait pas ce que la loi impose ou que l’on ne satisfait pas dans les conditions normales l’attente des citoyens, des contribuables.

Faut-il par exemple accepter, que les entrées et sorties d’un quartier aussi habité que le Quartier de la Nacre, avec les flux de circulation important et l’implantation d’un collège et d’un lycée soient affectées par l’absence de feux de régulation depuis bientôt plus de six mois ! Voilà une autre illustration en fonctionnement de ce que vous ne faites pas, des économies que vous réalisez sur le dos des contribuables, au mépris de la sécurité et du bien-être le plus élémentaire de la population. Et on pourrait citer bien d’autres exemples…

Au titre des commentaires habituels qui montrent nos différences fondamentales en matière de choix budgétaires, en particulier la priorité donnée au recours à l’entreprise plutôt que le développement du service assuré en régie municipale, je citerai l’augmentation forte des charges à caractère général, un montant de 4 565 000 € en augmentation de 11,5 % par rapport au Compte Administratif 2009, avec en particulier une variation de 65 % de l’achat de prestations de service. Les charges de personnel ne varient pour leur part que de 1,5 % globalement. Et une fois de plus, c’est l’emploi communal le plus fragile qui est privilégié puisque les crédits affectés au personnel non titulaire augmentent de 8 %, alors que ceux consacrés aux agents titulaires varient de 0,6 %, autant dire qu’il y aura assurément des départs non remplacés.

Nous avons bien-sûr une autre conception du service public communal et nous répétons qu’il est regrettable de voir les emplois communaux diminuer, que cela se fait au détriment de la qualité d’un service de proximité utile à la population, et au détriment de l’emploi local dont bon nombre de méruviens ont besoin.

En conclusion, nous jugeons que votre budget n’est pas bon et qu’il ne sert pas les intérêts de la ville et des méruviens dans des conditions conformes à ce que les citoyens peuvent attendre. Ces choix budgétaires n’apportent pas de réponse adaptée aux grands défis que MERU doit relever, alors que sa situation géographique et les infrastructures routières et autoroutières lui offrent depuis plusieurs années une place privilégiée qu’elle n’a toujours pas su prendre.

Nous voterons contre ce budget.

Hervé De Deroy,

Président du groupe « Méru Ensemble »

Laissez une réponse

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD