La Picardie : une gestion exemplaire, et tournée vers l’avenir. Un cinglant désaveu des mensonges de Caroline Cayeux.

Actualités Ajouter un commentaire

Caroline Cayeux, tête de liste UMP aux prochaines régionales, n’a pas cessé de dénigrer la mauvaise gestion du Conseil régional de Picardie lors de cette campagne électorale. Comme le disait notre éminent Voltaire,  « Médisez, médisez, il en restera toujours quelque chose » : c’est ce qu’elle espère distiller à travers ses propos.

Un exemple parmi d’autres, dans un message internet envoyé  à son comité de soutien le 24/02/2010, intitulé « Région Picardie, le grand gaspi » :

« Je ne supporte plus, tout comme vous, cette utilisation scandaleuse de l’argent public.

Il est inacceptable que l’argent public soit utilisé dans des dépenses somptuaires et de confort qui n’ont aucun impact sur l’amélioration du quotidien des Picards ».

Ou encore, sur son site : « La Région Picardie en faillite » : « Après 5 années d’explosion des dépenses et du train de vie de la collectivité, le conseil régional est au bord du gouffre. Mais où est passé l’argent des Picards ? ».

D’ailleurs, la médisance est bien la politique choisie par l’UMP, comme on a pu le voir tout près de chez nous avec l’affaire Ali Soumaré : une des affaires judiciaires attribuées par des élus UMP du Val-d’Oise à la tête de liste PS, Ali Soumaré, concernait en fait un homonyme !

Malheureusement pour Caroline Cayeux (et heureusement pour le rétablissement de la vérité), le président de la région picarde, Claude Gewerc, a trouvé un soutien inattendu. Le magazine « L’Expansion », magazine économique qui n’est pas connu pour être un magazine de gauche, a publié le 24/02/2010 le classement 2010 des régions, en se basant sur les cinq critères suivants : capacité de désendettement, impôts par habitant, charges de la décentralisation, poids des frais de personnel, et effort d’investissement.

Et ce magazine de conclure que la Picardie a progressé de la 14e place à la deuxième, sous l’impulsion de son président Claude Gewerc (PS), en ces termes : « Très belle progression, de la 14e à la 2e place. Des impôts élevés mais une gestion exemplaire et tournée vers l’avenir ».

« Des impôts élevés », ce n’est pas étonnant quand on connaît l’impact des transferts de charges que l’Etat fait subir aux régions : plus de services à gérer, sans un centime de plus de dotation. Il faut bien que quelqu’un paie ce désengagement de l’Etat !

« Une gestion exemplaire » : quel plus bel hommage à une région à la veille des élections !

Pas besoin de commentaires, le message est clair : renouvelons notre confiance à cette gestion exemplaire !

Les sources de cette information :

http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/les-patrons-de-regions-classes-selon-la-qualite-de-leur-gestion_227593.html

Anne Marie THULLIER

NDLR: Depuis quelque temps nous avons vu la discrète distribution d’un tract anonyme (anonyme car susceptible de poursuites), reprenant les propos outranciers et mensongers de l’UMP. Tract dont le graphisme et les illustrations s’apparentes aux modèles de l’extrême-droite.

Jusque là anonyme, il ne l’est plus vraiment puisque des militants UMP l’ont distribué, plié à l’intérieur de la « Lettre de Caroline Cayeux et Edouard Courtial… »,  le vendredi 5 mars sur le marché de Méru. Il y a des limites au courage intellectuel de l’UMP dans notre département !

Un commentaire relatif(s) à “La Picardie : une gestion exemplaire, et tournée vers l’avenir. Un cinglant désaveu des mensonges de Caroline Cayeux.”

  1. guillouet Dit:

    il ya ceux qui parlent et ceux qui agissent.
    c’est au pied du mur que l’on voit le maçon
    et c’est le cas de claude qui a eu à coeur de bien gérer la région. et surtout les deniers publics.

    alain

Laissez une réponse

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD