A la grève, je vous dis !

Actualités, nationales Ajouter un commentaire

Couleurs Solidaires
Creative Commons License photo credit: William Hamon (aka Ewns)

Ce soir, nous avons accueilli  un nouveau militant. Le hasard a voulu qu’il soit un professeur de mathématique de collège et de lycée, la veille d’une grande grève ou l’éducation nationale sera une composante importante des cortèges (du moins, je l’espère).

Nous souhaitons la bienvenue à notre nouveau camarade. Il nous a dit qu’il ne fera pas grève demain (il travaille dans le privé). Il nous a surtout dit, comme des millions de français, que ces collègues qui ne sont pas tous de gauche, soutiennent le mouvement social de demain.

Ceux qui peuvent manifester sont souvent les fonctionnaires. Ils portent la voix de ceux d’entre nous qui ne peuvent s’exprimer sous peine de licenciement.

C’est dans ce contexte, que la voix de notre ministre Eric Woerth s’est fait entendre mardi 27 janvier 2008…

Attention haute voltige, extrait :

-La grève n’est pas une réponse, c’est une honte de ‘’ bloquer ’’ tout un pays de la part des ‘’fonctionnaires ‘’ avant tout, cela rajoute de la ‘’peur’’, et ‘’de la crainte à la crainte’’ alors que la crise est vraiment grave et que la tempête du sud-ouest n’à pas fini de faire des victimes.

- La grève est un comportement décalé dans le contexte international, la seule réponse que pourraient apporter ces foules c’est de ‘’se démener, de bouger’’, quoi…

Je vous avais prévenu ! Ne vomissez pas . Notre ministre n’est assurément pas un homme de clivage. Non , non, décidément cet homme n’attise pas les peurs. Ce sont les manifestants du pouvoir d’achat qui désorganise le pays !

Monsieur le Ministre sachez que nous avons peur, et que dans toute situation de peur, nous allons crier, et fort ce jeudi 29 janvier 2009.

Nous crierons à la hauteur des angoisses provoquées par votre système de pensée.

 Nous crierons à cause de votre vision de l’économie.

 Nous crierons parce que  l’Homme dans votre concept de société est considéré comme une variable d’ajustement.

Enfin, nous crierons parce que nous sommes les victimes d’un système fou. Alors, respectez-nous ! 

Jean Dupré

Laissez une réponse

Copyright Méru Ensemble : Tous droits réservés
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD